Visant à décloisonner les milieux sociaux et les générations, la médiation est l’une des spécificités de la Folle semaine. Notre approche de la médiation consiste à sensibiliser à l’art par une démarche proche de celle du compagnonnage. Concrètement, un-e artiste accompagne une classe pour réaliser une œuvre commune, qu’il s’agisse de peinture, de sculpture, de collage, d’écriture, de vidéo, ou d’autres formes d’art. L’artiste sème des graines qu’il entretient et qu’il vient moissonner des mois plus tard lors de la Folle semaine. Mais la médiation peut aussi cibler d’autres publics, comme lors de l’édition 2019 de la Folle semaine qui a mis en contact des élèves avec des résidents d’EMS.